vendredi 8 septembre 2017

Tribune du groupe TOURS 2020 / Magazine municipal Septembre - octobre 2017



Une rentrée pleine d’incertitudes …

En cette rentrée 2017, la Ville de Tours et Tours Métropole se retrouvent face à de nouveaux défis :

-   Le plan d’économies imposé aux collectivités par le nouveau gouvernement se traduit dès 2017 par des annulations de crédits. Nous sommes opposés à cette politique d’économies qui impacte directement les actions des collectivités locales. 

-     Côté vie municipale, nous attendons des éclaircissements notamment sur l’avenir de la restauration scolaire. La municipalité laisse planer le doute sur une privatisation éventuelle. Nous rappelons notre attachement à une gestion en régie municipale pour préserver la qualité alimentaire et maintenir l’emploi public. Autre sujet, le renouvellement urbain au Sanitas dont les intentions doivent être clairement affichées et toutes les parties prenantes écoutées et concertées.  Enfin, le Haut de la Rue Nationale, dont on nous disait que le chantier allait démarrer … Rien n’a bougé depuis des mois ! 

-    La création de la Métropole présente des opportunités pour notre territoire. Le maire de Tours est plus que jamais appelé à accompagner les choix stratégiques en matière de développement économique, social et écologique au sein de celle-ci. Or, à l’heure où nous écrivons cette tribune nous ignorons si S. Babary sera encore Maire de Tours ou s’il préfère le Sénat et laisser alors une équipe municipale divisée.

 Ces tergiversations ne sont pas à la hauteur des enjeux que doivent relever notre ville et son agglomération.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire